Fonctionnement d’un broyeur végétaux : Nos experts vous expliquent tout de A à Z

Quand l’on plante des arbres dans un espace public ou dans notre jardin c’est une bonne chose. Ainsi, nous participons à la biodiversité. Quoi de plus normal? Mais l’entretien de ces arbres de cet espace public ou en général de notre jardin engendre beaucoup de déchets qu’il faudra gérer au mieux pour le bonheur de tous. C’est ici qu’intervient l’utilisation d’un broyeur de déchets. Alors, découvrons ensemble le fonctionnement d’un broyeur végétaux et les avantages qu’il pourra nous offrir.

fonctionnement d'un broyeur végétauxPour commencer, admettons qu’aujourd’hui dans nos villes et campagnes nous rencontrons un problème relatif au traitement des déchets de bois et des déchets en général. Ceci surtout lors de l’entretien de notre jardin. Ainsi, on se retrouve rapidement dans un dilemme : la gestion des déchets végétaux. Faut-il les amener tous (tracassant et chiant) à la déchetterie ou les broyer sur place?

Alors que le broyeur de végétaux est le type de matériel qui offre la possibilité de réduire considérablement les déchets issus d’une activité d’entretien d’un espace vert ou d’un jardin, beaucoup de personnes continuent à perdre leur temps pour le ramassage et le transport de ces déchets à la déchetterie. Pourquoi ne pas en profiter autrement?

Le broyeur de végétaux est l’instrument pour la fabrication du compost, du paillage et pour le recyclage des bois. Le fonctionnement d’un broyeur végétaux repose sur un système de coupe installé sur un plateau tournant.

A lire aussi : Le broyeur DQ-0231 de Denqbar, une solution sûre pour les grands jardins

Le mode de fonctionnement d’un broyeur végétaux

Le fonctionnement d’un broyeur végétaux est aussi simple qu’on ne pourrait l’imaginer. La seule chose que l’utilisateur a à faire est de préparer les bois, les branches et autres déchets à soumettre au broyeur. Ensuite, les introduire l’un après l’autre par l’ouverture destinée à cela au système de coupe en place.

Le mécanisme de coupe en place se chargera du reste. Il réduit complètement les déchets au 1/3 de son volume initial et vous permet d’être désencombré des débris inutiles. Grâce à un fonctionnement à turbine, à rotor, etc, les déchets végétaux qui ont fait l’objet d’un broyage sont évacués et peuvent servir désormais en tant que compost.

Le principe de fonctionnement d’un broyeur végétaux est donc l’un des plus simples. Tout se passe à l’intérieur au niveau du système de coupe.

Système de coupe : Le centre de fonctionnement d’un broyeur végétaux

En fait, on ne peut pas parler du fonctionnement d’un broyeur de végétaux sans aborder son système de coupe. Celui-ci demeure même le centre où se passe tout le travail. Chaque broyeur de branche dispose d’un système qui lui est propre et qui lui permet de bien fonctionner.

Ce faisant, nous avions le système du plateau à lames tournant, le système rotor à porte-couteaux, le système vis sans fin, le système à turbine et le système du fléau mobile. Chacun de ces systèmes de fonctionnement a ses atouts et aussi ses défauts.

Mais parmi les systèmes cités ci-dessus, nous apprécions beaucoup plus celui à turbine et celui du fléau mobile. Le principe de fonctionnement du premier se repose sur la coupe à travers un entonnoir. Cette forme de coupe permet de réduire complètement le déchet en l’empêchant aussi de s’éparpiller. On obtient ainsi un tas de déchets à un endroit précis.

Le système à fléau mobile utilise un procédé d’aspiration par une lame assez gigantesque qu’on appelle communément couteau pré-broyeur. Tous les systèmes de coupe sont aussi intéressants à l’emploi et chacun d’eux permet d’obtenir un résultat important et satisfaisant.

Quelle motorisation pour le bon fonctionnement de votre broyeur végétaux?

Choisir un broyeur de végétaux dépendra aussi de son type de motorisation. Électrique ou thermique? Avant d’acheter un broyeur végétaux il est nécessaire de maitriser les paramètres de son moteur, sa puissance de même que sa capacité de broyage. Cette précaution permet de faire un choix adapté à un usage perso (façon bricolage) ou à un usage professionnel ou industriel.

Un broyeur électrique comme le modèle Bosch AXT 22 D est utile pour un usage moyen. Assez maniable et moins pesant, il est facilement déplaçable. Leur puissance est souvent comprise entre 1.800 et 3000 Watts. Avec cette puissance les broyeurs électriques broient les branches et végétaux d’un diamètre inférieur à 45 mm.

Pour les modèles de broyeurs thermiques, ils sont adaptés pour les gros travaux de broyage. Généralement les champs de grandes superficies, les parcs et aussi les chantiers industriels. C’est le cas du broyeur du modèle DQ-0231 de Denqbar.

Dotés d’une puissance assez élevée, leur moteur fonctionne à base du carburant et ils peuvent broyer aisément les branches allant jusqu’à 90 mm de diamètre. Toutefois, ce sont des broyeurs bruyants qui exigent l’utilisation d’un casque de protection.

Vous aimerez aussi...

Partager